Contre Macron le 24 avril 2022

J’ai cinquante-et-un ans. Je n’ai jamais gagné une élection présidentielle. Jamais je n’aurai imaginé voter Le Pen de ma vie. Mais la crise Covid a révélé à mes yeux que le personnage Macron est pire que le personnage Le Pen.

Le cœur du problème est le décalage entre le narratif et la réalité. On vous dit qu’il y a une grave épidémie qu’il faut s’isoler les uns des autres etc. Mais la réalité c’est qu’il n’y a pas de grave épidémie. Voir le livre de l’épidémiologiste Laurent Toubiana « Covid19 une autre vision de l’épidémie » Editions L’Artilleur 2022. La réalité, c’est que la peur d’une grave épidémie est orchestrée par la propagande afin de réaliser un objectif politique bien précis : habituer les gens à s’identifier électroniquement à chaque geste de la vie quotidienne.

Nous pourrions donc continuer à faire comme s’il n’y avait pas de décalage, comme si c’était normal de voir des gens masqués alors qu’il n’y aucune raison, comme si ça allait de soi d’obliger les élèves à tuer toutes les bactéries de leurs mains avec du gel bactéricide à chaque entrée en classe alors que ça nuit à leur santé.

Mais ce décalage nous place en situation de dissonnance cognitive, c’est très grave. On s’enfonce dans la folie.

Quand un enfant joue à faire rentrer une forme ronde dans un trou carré, il cesse assez vite parce qu’il voit bien que ça ne rentrera pas. Les adultes eux, peuvent continuer jusqu’au burn out, jusqu’à la violence sur soi ou sur les autres ou sur les objets.

Si vous observez ces graphiques (https://twitter.com/felicittina/status/1507813114879922179, https://twitter.com/Mounotella/status/1496197873293275140), vous voyez que le vaccin tue des gens en leur injectant la Spike. Quand vous essayez de faire coller cette réalité au narratif institutionnel (le vaccin sauve de la covid), ça ne marche pas. Donc, soit vous devenez fou, soit vous trouvez un échappatoire.

Un échappatoire possible est le complotisme : celui qui montre le graphique serait un complotiste, c’est-à-dire qu’il choisirait des images afin de faire croire que les gouvernements veulent tous nous tuer.

Comme Didier Raoult, je préfère qu’on me traite de complotiste plutôt que de devenir fou. Je préfère vivre pas longtemps sain d’esprit plutôt que vivre longtemps dans la dissonance cognitive.

À continuer avec Macron, on arrivera inévitablement à ce qui se passe en Chine : des policiers abattent un chien à coups de baton dans la rue. La Police covidiste rafle les animaux de compagnie parce qu’ils sont suspectés de véhiculer la covid. La Police covidiste retire les enfants à leurs parents. 25 millions de personnes sont confinées à Shangaï, il n’y a plus à manger. Les habitations sont réquisitionnées pour servir de quarantaine. La Police fait s’agenouiller les gens pour leur scanner le QR Code en pleine rue. Tout ça pour… la Covid ?? Ce qui est en train de se passer en Chine est la pire horreur qu’on avait plus vu depuis longtemps.
https://twitter.com/aginnt/status/1513912253929635843
https://twitter.com/El_Dic_TatoR/status/1513565318781845504
https://twitter.com/Lukewearechange/status/1513613359865905165
https://twitter.com/Un_EtreHumain/status/1513534178742181893
https://twitter.com/JamesMelville/status/1513569563048353794
https://twitter.com/denisrancourt/status/1513182237772386310
https://twitter.com/InDiaVeritas/status/1512084329865748492
https://twitter.com/AnonymeCitoyen/status/1514678248390725632
https://twitter.com/AnonymeCitoyen/status/1510212885506572289

Les Chinois ne sont pas différents de nous. Quand on essaie de faire coller le narratif avec la réalité alors que ça ne marchera jamais, on devient violent. La violence qu’on a observé à l’hôpital en France (on ligote un vieux sur son lit d’hôpital pour qu’il garde son masque contre la covid, puis il meurt par exemple) vient de là. Si vous n’arrivez pas à faire rentrer la forme ronde dans le trou carré, il y a des moyens d’adultes que l’enfant ne connaît pas : casser le trou, limer le trou, couper la forme et surtout rejeter la faute sur quelqu’un d’autre qui a touché le trou ou la forme. Bref, employer les grands moyens… Inhumains…

Avec Macron, nous sommes entrés dans la dictature absolue : le système où les gens croient être libres. C’est une hallucination collective.

« Leur propagande est marquée par un mépris extrême des faits.« 

H.Arendt

« Un groupe d’oligarques a capturé les gouvernements de la même manière que les nazis » Vera Sharav et Ariane Bilheran (https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/vera-sharav-et-ariane-bilheran Vidéo 1h10)

Je pense aux soignants et pompiers dont la vie est devenue un enfer parce qu’ils n’ont pas la même culture vaccinale que les crânes d’oeufs du Ministère. Marine Le Pen a promis de réintégrer les soignants non-vaccinés (https://www.europe1.fr/politique/presidentielle-marine-le-pen-veut-reintegrer-15000-soignants-mis-a-pied-4105801). Je sais, ça ressemble à une manoeuvre électoraliste, mais c’est pas comme Macron qui annonce un projet de VIè République après le 1er tour pour draguer les électeurs de J.-L. Mélenchon. Cette mesure de réintégrer les soignants non-vax, faite en novembre 2021, elle dit quelque chose sur le coup de frein à donner sur la politique vaccinale totalitaire de Emmanuel MacKinsey.

En réalité, c’est le think tank progressiste Terra Nova qui évoque le mieux la parole de Marine Le Pen, en essayant de dézinguer ses points de vue sur la pandémie « scientifiquement », c’est-à-dire avec les chiffres présentés dans le journal transhumaniste « Le Monde » (https://tnova.fr/societe/sante/marine-le-pen-et-le-covid-deux-ans-dincoherences/).

Il faut que M. Le Pen devienne présidente pour que les injections (soi-disant contre la covid-19) cessent d’être le laisser-passer de toute activité humaine sur cette Terre. Voter contre Macron est un message adressé à la prochaine assemblée nationale ; si Marine Le Pen n’est pas présidente, si elle n’a pas la majorité, il y aura eu au moins ce message.

Je note quand même que l’abrogation des lois sur l’état d’urgence sanitaire et sur le passe sanitaire n’est pas dans le programme de Marine Le Pen (https://mlafrance.fr/programme). Contrairement à la France Insoumise de Mélenchon (c’est dans son programme ici https://laec.fr/section/31/sorganiser-pour-faire-face-aux-pandemies?q=sanitaire,passe ).

Quand je vois le programme du Rassemblement National, tout ce discours sécuritaire, je me dis que c’est de la gnognote comparé à la dictature complètement hallucinée qui s’est mise en place avec le covidisme.

Macron MacKinsey flatte l’égoïsme le plus vil. On est entre gens qui ont le « passe » et on en profite à fond de nos loisirs égoïstes. Mais qu’est-ce qui peut être pire en terme de totalitarisme que cet encouragement massif au repli sur soi et la délation ?

Mettre du gel bactéricide sur les mains, c’est comme éradiquer tous les étrangers dans les zones frontalières, sous prétexte que certains sont dangereux, alors il faudrait tous les éliminer, peu importe qu’il y en ait une immense majorité qui soient bénéfiques et que l’équilibre puisse être atteint naturellement comme toujours. Cette idéologie radicale qui tient de la folie est mise en application sur chacun, sur les enfants par la Macronie progressiste. Il faut y mettre un coup d’arrêt.

« On nous vole ce qu’on a de plus précieux : notre vie intérieure ! À l’est, c’est la foire du parti qui la foule aux pieds, à l’ouest, c’est la foire du commerce! »

A. Soljenitsyne

Je conçois ma décision comme un électro-choc pour celles et ceux qui continuent de croire que le Ministère de la Santé et leurs commanditaires de Davos (Gates, l’OMS, les GAFAM et compagnie) nous veulent du bien en nous faisant faire des test PCR à tout bout de champ. Le test PCR a été officiellement arreté aux U.S.A. Parce qu’il ne dit pas – il n’a jamais dit – que vous étiez malade. Parce qu’il ne fait pas bien la différence entre la grippe et la covid…

Macron a déchaîné la Police sur les manifestants en gilets jaunes, qui défendent l’honneur des travailleurs. J’ai observé ces gens mutilés par la Préfecture sous Macron. Et nous avons vu ces migrants à Calais, traités par des bêtes inhumaines. Avec Macron, avec n’importe qui d’autre, nous sommes déjà dans cette société de la précarité totale : les riches sont de plus en plus riches et ça marche aussi très bien dans l’autre sens, ça va même avec. Les plus faibles trinquent toujours en premier.

Macron ou Le Pen, mon message est destiné à celles et ceux qui sont dans le narratif de la société industrielle, « on arrête pas le progrès ». Il n’y a rien de plus urgent justement que d’arrêter la fuite en avant de la société industrielle et de revenir aux fondamentaux simples de la vie sur Terre. Lire à ce sujet « La Fin de la mégamachine – Sur les traces d’une civilisation en voie d’effondrement » Fabian Scheidler Seuil 2020.

En écrivant ce texte, je voudrais que tout le monde se préserve des injonctions paradoxales, des ordres contradictoires qui placent les gens dans des situations de dissonnance cognitive. Par exemple il faut arrêter de faire du « développement durable », c-a-d continuer avec le « développement » mais de manière « durable ». C’est l’équation impossible à résoudre, la destruction du psychisme calme et modéré.

Avec Marine Le Pen présidente, j’entend les sirènes transphobes, homophobes : Marine a été mariée, elle a eu des enfants. Macron lui, c’est un pédé qui pelote les Monsieur muscles noirs. Comme si j’en avais quelque chose à faire de ces trucs. Quand on a perdu un oeil en manif, quand on a perdu son boulot de soignant non vax, quand on ne peut plus entrer dans une médiathèque à cause de sa culture propre, quand on se désole de la casse du service public, qu’est-ce qu’on en a à faire de la couleur et des préférences sexuelles du commanditaire ? Un dictateur, c’est un dictateur. Qu’il soit cis-genre ou LGBT-compatible ne lui donne pas le droit de se comporter commme un dictateur. Qui peut imaginer une seconde que Marine Le Pen puisse faire abroger la loi sur l’avortement en France en 2022 ? La société civile veille. Par contre, Macron lui, on connaît ses méthodes de progressiste : il ferait aboutir – apparemment en douceur avec les médias de masse – le projet de portefeuille numérique européen, qui contiendrait la monnaie numérique voulue par les grands trusts internationaux.

On a été élus, on a essayé de faire mieux, et ça a donné comme d’habitude »

Viktor Tchernomyrdine

Et encore et toujours :

« Je sais que partout dans le monde, il y a des gens qui s’entretuent.
C’est pas gai.
Mais je sais aussi qu’il y a des gens qui s’entre-vivent.
J’irai les rejoindre.« 

Jacques Prévert

En vous souhaitant bonne journée

Fred

PS : à lire aussi « N’oublions jamais que sous E.Macron, on a voulu nous faire accepter : …« 

PPS : Graphique spectaculaire qui montre que le décès covid chez les 0-9 ans est corrélé à la génévaccination (il y a de quoi devenir fou de réaliser ce qu’on fait aux enfants, et dans quel monde on vit !) : https://twitter.com/NiusMarco/status/1514723104194498562

Pour marque-pages : Permaliens.

3 réponses à Contre Macron le 24 avril 2022

  1. Catherine dit :

    Et oui, entre peste et choléra, allons-y gaiement pour la peste !

  2. Jean LAPORTE dit :

    Bravo pour cette analyse….. et complétement d’accord….

  3. Ryckeboer dit :

    Merci Fred 🙏🙏🙏💖💖💖

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.